"Paris s'est promené...": les réactions après le match PSG-AS Monaco

L'AS Monaco n'a pas fait le poids face au PSG ce samedi. Les réactions, à chaud.

>> LIRE AUSSI. Le PSG s'impose face à l'AS Monaco et remporte le Trophée des champions (4-0)

 Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco)

Les raisons d'une telle défaite. "Je pense que le match a tourné à deux moments, on a fait une première demi-heure équilibrée, on était bien organisé, mais Paris avec son talent a ouvert le score. Avec la chaleur, la baisse d’intensité de notre côté, on a perdu le fil. Paris a mérité sa victoire, ils étaient très au-dessus de nous, dans la qualité, le contrôle du match."

Sur le manque de joueurs. "Il manque des joueurs importants: Falcao, Sidibé, Golovin, Subasic. Avec eux, on sera plus équilibré mais il ne faut pas rêver à beaucoup de changements. C’était notre premier match, on a beaucoup de jeunes joueurs qui n’avaient pas disputé de finales, c’est un long travail que l’on va entreprendre avec tout le groupe. Notre stratégie, c’est de bosser. On va s’améliorer avant le début du championnat à Nantes."

Sur la défaite malgré l'équipe amputée de Paris. "Oui, il manquait Mbappé, Kimpembe, Neymar, Cavani, Meunier mais quand vous avez Di Maria, Thiago Silva ou Verratti, vous avez de la marge. Quand on gagne un titre à Monaco, c’est la valeur de cinq championnats car il faut lutter contre une immense équipe comme le PSG."

Diego Benaglio

"Paris a été efficace, cela montre aussi tout le travail qu’il nous reste à faire, à accomplir. Il faut se concentrer, le travail est long et notre chemin doit passer par la progression. On a beaucoup de talents dans notre équipe mais il faut du temps, il y a beaucoup de jeunes joueurs, on recherche encore nos automatismes, malgré la défaite, il ne faut pas se disperser".

Andrea Raggi 

"Quand on a des occasions contre Paris, il faut les mettre sinon tu es mort. On a fait une première demi-heure intéressante, avec des belles situations mais on n’a jamais réussi à tromper leur vigilance.

Le mercato? On sait comment fonctionne Monaco, le projet n’a pas changé, c’est classique, on perd des joueurs, tout le monde pense que l’on s’est affaibli et on termine toujours sur le podium, cela fait cinq ans que c’est comme ça. La saison ne fait que commencer, on n’est pas encore prêt, il faut relever la tête. C’est toujours difficile de perdre des bons joueurs mais il ne faut pas se cacher derrière ça".