Le Monégasque Sidibé a enchaîné les kilomètres. Photo AFP

OM-AS Monaco (2-2): les notes des joueurs monégasques

Au départ des deux buts, Djibril Sidibé -qui avait pourtant Florian Thauvin dans son couloir- a enchaîné les kilomètres et les percées.

Subasic (7): une sortie à la "va-comme-je-te- pousse" mais déterminante sur Germain (34’), un arrêt parfait, toujours sur Germain, à bout portant (58’) et un bon jaillissement dans les pieds de Thauvin (64’). Il s’en sort bien sur une tentative de lob de Thauvin non cadrée (43’) sans oublier ce petit brin de chance sur les tentatives -hors cadres- de Payet et Germain alors qu’ils étaient dans un fauteuil pour planter.

Touré (5): le Malien retrouvait la pelouse où il s’était offert un doublé en 2015. Moins en réussite son dégagement est contré par Thauvin sur le but de Rami. Parfois limite sur certaines interventions comme sur ce centre de Payet qu’il contre de la main dans sa surface… sans conséquence heureusement. Dans le ton après la pause, dur au...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter