Cerné par trois Rennais, Rony Lopes a joué son 42ème match de la saison avec Monaco. AFP

Monaco tire la langue

Toujours invaincu en Ligue 1 depuis le déplacement à Nantes en novembre et dauphin du PSG, Monaco peine pourtant à trouver un second souffle depuis un mois. La fatigue est là...

A quelques encablures du Mondial, les Monégasques aimeraient sécuriser au plus vite leur deuxième place car les organismes commencent à s'essouffler et certains ont sans doute déjà la tête tournée vers la Russie.

C'est humain.

A Rennes, l'équipe de Leonardo Jardim a couru après le ballon pendant 90 minutes et aurait pu s'incliner dans les derniers instants si Adrien Hunou n'avait pas envoyé son coup de casque hors du cadre alors que le but était vide.

Un point, c'est presque inespéré tant Monaco n'y était pas. Pourquoi ?

Au-delà de la bonne prestation rennaise, la raison est à la fois physique et...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter