Monaco entre deux eaux

Le champion de France n'a pas décroché le pire des tirages, hier au Grimaldi Forum. Néanmoins, l'ASM devra cravacher pour se défaire de Leipzig, Porto et du Besiktas Istanbul

Chaque année, le Grimaldi Forum est le théâtre d'une confrontation de sentiments. Il y a d'un côté les dirigeants déçus de s'être vu offrir par le sort une poule de la mort. De l'autre, ceux qui ont réussi à passer entre les gouttes, ravis de disposer d'un groupe abordable sur le papier. Monaco, comme il y a un an, ne fait partie d'aucune de ces deux familles. Les champions de France se situent dans l'entre deux. Après avoir hérité de Tottenham, de Leverkusen et du CSKA Moscou en août 2016, l'ASM s'est vue distribuer trois adversaires du même calibre cette saison : le FC...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter