Monaco coule

L'ASM s'est inclinée en toute fin de match sur une tête de Valère Germain et ne compte qu'une victoire en 4 journées. Cette saison sera bel et bien compliquée

Il se passe toujours des choses entre Monaco et l'OM. L'an dernier on a eu droit à un feu d'artifice (6-1). Cette fois, il y a eu moins de buts, mais c'était tout aussi décousu et rocambolesque. Plaisant à voir depuis les tribunes, mais certainement moins côté banc de touche.

Les doutes d'été accouchent d'instants de folie. Comme sur cette tête de Valère Germain à la 90', lui l'ancien Monégasque, qui a offert la victoire à l'OM, mené 2-1 à un quart d'heure de la fin (2-3 score final). Mais sur le Rocher, on se serait bien passé de cette adrénaline incontrôlée. Le coup de la crème renversée a beaucoup de mal à passer du côté de l'ASM, qui ne compte qu'une victoire et un nul en quatre matches. Surtout que le scénario ressemble à celui de la semaine...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter