Leonardo Jardim et les Monégasques peuvent savourer au coup de sifflet final, ce fut très compliqué au stade Raymond-Kopa. PQR Ouest-France

Monaco a eu chaud...

Dans la douleur, l'AS Monaco l'a emporté à Angers 1-0. Le club de la Principauté gardera quoi qu'il arrive trois points d'avance sur le Paris-SG qui reçoit Guingamp ce soir

Ils ont eu la chance du champion ». La phrase de Stéphane Moulin, coach d'Angers, résume parfaitement la rencontre. Si Monaco n'a pas joué comme un prétendant au titre en se faisant bousculer comme jamais cette saison à Angers, il a su l'emporter par le plus petit des écarts (1-0). Dans le fond, il n'y avait rien d'excitant. Mais dans la forme, c'est trois points de plus et il n'y a que ça qui compte. Gagner salement, au courage, en ayant concédé un paquet d'occasions fait bizarrement tout aussi plaisir qu'une victoire par trois ou quatre buts.

« C'est un message pour les autres équipes. Quand tu arrives à gagner alors que tu n'es pas très bien, c'est fort...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter