Baldé n'a pas pu prendre le meilleur sur Thiago Silva ce dimanche soir. Cyril Dodergny

Les buts, la décla, la stat'... ce qu'il faut retenir de la défaite de l'AS Monaco contre le PSG

Les joueurs de Leonardo Jardim n'ont pas pu rivaliser avec les stars du PSG ce dimanche pour le compte de la 14e journée de Ligue 1.

le match

Les étincelles de Kylian Mbappé à elles seules ont ravivé les regrets de Louis II d'avoir vu l'enfant prodige changer de tunique cette saison.

Et encore, le gamin n'a pas marqué, laissant ce rôle aux autres flèches de l'infernal trio, Edinson Cavani (19) et Neymar sur penalty (52).

L'AS Monaco, atone, n'a que réduit le score en fin de match sur un coup franc direct de Joao Moutinho, dévié par... Mbappé, qui rêvait sûrement de plus belles retrouvailles avec le stade de son éclosion.

Le PSG aurait pu gagner bien plus largement. Mais Mbappé, peut-être impressionné, peut-être trop bien élevé, a gâché quatre occasions de marquer (2, 49, 69, 73), notamment un lob trop gourmand sur la deuxième. Son ancien public, qui l'avait sifflé dès la composition des équipes, ne l'a pas ménagé.

Draxler aussi aurait pu marquer sur une frappe croisée sans un beau réflexe de Danijel Subasic (42), et une frappe de Neymar s'est écrasée sur le poteau (48) sur une superbe action conduite par Mbappé.

Car s'il n'a pas marqué, l'adolescent qui valait 180 millions d'euros a réussi beaucoup de belles passes. Sa première occasion manquée n'était que partie remise: un gros quart plus tard, Cavani jaillissait sur un centre de Julian Draxler pour ouvrir le score, une action initiée par un gros travail d'Adrien Rabiot (19).

A la reprise, le penalty est venu d'une faute d'Almamy Touré sur Neymar, qui a transformé (52) son deuxième penalty parisien après celui contre Bordeaux (6-2). Le "penaltygate" semble loin. Monaco, pour sa part n'a cadré que deux tirs, dont le coup franc de Moutinho.

les buts

Edinson Cavani (19')

Cliquez ici pour voir le contenu

Neymar (52')

Cliquez ici pour voir le contenu
Cliquez ici pour voir le contenu

la décla'

Rachid Ghezzal au micro de Canal+: "Ils sont largement au-dessus et ca va être très, très compliqué d'aller les chercher".

la stat'

Avant cette rencontre, l'ASM restait sur 6 clean sheets en championnat, juste derrière...le PSG.