Le titre de champion de France fêté sans débordement à Monaco

La fête aura été belle jusqu’au bout. Depuis le stade jusque dans les rues de la Principauté. Elle ne se sera accompagnée d’aucun débordement.

C’est en tout cas ce qu’on affirme du côté de la Sûreté publique. Pas d’échauffourées, pas d’ivresse manifeste ou violente dans les rues de la Principauté.

"Les supporters se sont très bien tenus", confie un fonctionnaire sous couvert d’anonymat. La police n’aura eu qu’à gérer la circulation et des fêtards un peu trop bruyants devant le Gerhard’s Café, à Fontvieille.

La seule véritable intervention de la police aura concerné trois supporters de l’ASM. Un résident de la Principauté, un Roquebrunois et un Beausoleillois, des habitués du Louis-II, considérés comme de "gentils supporters", ont été surpris avec des fumigènes avant le match. Ce qui est rigoureusement interdit.

Les trois jeunes gens ont donc été interpellés et conduits dans les locaux de la rue Suffren-Reymond pour quelques heures. Ils devraient faire l’objet d’une contravention. Rien de bien méchant. Non, le plus ennuyeux dans l’histoire, c’est que ces trois fans auront loupé la consécration du club de leur cœur.