L'Italien a enchaîné deux bonnes prestations en L1. Assez pour prétendre à une place de titulaire contre Besiktas, mercredi en Turquie ? Photo J-F. Ottonello

Le retour en grâce d'Andrea Raggi à l'AS Monaco

Cantonné au banc depuis le début de saison, le défenseur italien reste sur deux titularisations de rang convaincantes à droite. Sidibé incertain, il pourrait remettre ça contre Besiktas

Peu avant le coup d'envoi au Matmut Atlantique, Andrea Raggi, brassard au bras, a rassemblé tout le monde en cercle pour motiver ses troupes, bras dessus bras dessous.

90 minutes plus tard contre Bordeaux, l'ASM l'emportait pour la deuxième fois d'affilée 2-0 en L1 après Caen.

« T'es un bon soldat, toi ! » chambrait à l'oreille du « Pirate » Subasic à la sortie du vestiaire. Le gardien croate et le défenseur originaire de la Spezia sont les deux derniers joueurs de Monaco à avoir connu la Ligue 2.

Malgré les recrutements à la pelle à chaque mercato, les bonnes et moins bonnes saisons, les deux compères sont toujours là.

Mais pour l'Italien, la reprise a été jalonnée de doutes. Pendant près de trois mois, Andrea Raggi n'a pas fait la moindre apparition sur une pelouse. Cantonné au banc des...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter