Auteur d'un doublé, Guido Carrillo a parfaitement assuré la relève en attaque, hier soir, contre Guingamp. Cyril Dodergny

L'AS Monaco a

Facile vainqueur de Guingamp (6-0), l'ASM se présente en seul rival du PSG pour le titre

Malin, Andrea Raggi estimait que l'AS Monaco visait la deuxième place en Ligue 1 cette saison. Après la gifle distribuée à Guingamp, hier au Louis-II (6-0), le club de la Principauté affiche 28 points en 12 journées et ne pointe qu'à quatre points du PSG, prochain visiteur du Rocher le 26 novembre prochain. Les chiffres sont incroyables puisqu'en signant sa troisième victoire de rang en championnat, Monaco affiche un meilleur bilan comptable que l'an dernier à pareille époque (28 points contre 26).

Cela vous place aussi le braquet actuel du PSG. Et pourtant, Monaco envoie du développement à chaque coup de pédale. Impressionnant vainqueur à Angers dans l'après-midi (5-0), le PSG pensait avoir repoussé Monaco...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter