INTERVIEW. Andrea Raggi: "Quand je porte le brassard de l'AS Monaco, c'est une énorme fierté"

A 33 ans, Andrea Raggi est une figure du vestiaire de l'ASM depuis 2012. Contre Yzeure, il devrait porter le brassard de capitaine. Un honneur

Avec Monaco, Andrea Raggi a joué à Dortmund, Manchester, Wembley, Turin, Paris, Marseille, Lyon mais c’est à Moulins, dans un stade qui sent bon la bière à 3 euros et le vin chaud que l’Italien devrait disputer son 200ème match sous le maillot de l’ASM.

A priori, le «Pirate» devrait porter le brassard autour de son bras tatoué.

L’un de ses tatouages est d’ailleurs un hommage au titre de champion de France 2017.Entre Raggi et Monaco, c’est une histoire de sang, de cœur, de tripes et d’attributs.

Arrivé en Ligue 2 quand il fallait des guerriers pour monter en première division, l’Italien aurait pu exploser avec l’arrivée des premières stars.Cinq ans après la remontée, il est toujours là.

Il gueule toujours autant, blague encore plus mais rend toujours service.

C’est simple, Raggi joue partout. En défense centrale, à droite où à gauche. Un couteau suisse.Mais en plus bruyant.Et bien plus attachant.

Andrea, que peut-on souhaiter à l’ASMonaco pour 2018 ?
Un titre (rires). On veut...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter