Sidibé. Jean-François Ottonello

Flou autour de la blessure de Djibril Sidibé

Touché au ménisque lors du match contre le PSG, Djibril Sidibé ne sait pas encore si sa saison est terminée.

Face à la presse, Leonardo Jardim n’a pas réussi, ou voulu c’est selon, à déterminer la gravité de la blessure de Djibril Sidibé. La lésion méniscale de l’international français interpelle, surtout à deux mois de la Coupe du monde en Russie où il devait être un titulaire indiscutable de Didier Deschamps avec les Bleus. Actuellement, une réflexion est mène autour de son cas.

Opération ou non? Si le Monégasque se fait opérer, il fera une croix définitive sur le Mondial. C’est la solution, a priori, privilégiée par l’ASM qui ne souhaite pas prendre de risque avec un joueur sous contrat jusqu’en 2022.

L’autre option consistant à du repos forcé en espérant éviter le billard et, ainsi, pouvoir prétendre aux 23 Bleus. Une solution qui ne présente aucune garantie. Autrement dit, Sidibé peut très bien être retouché plus gravement en cas de reprise anticipée.

De son côté, Jardim admet qu’il y a peu de chance de revoir son joueur sous la tunique monégasque cette saison même s’il nuance: «L’an dernier, Bakayoko a joué avec une douleur méniscale pendant la seconde partie de saison avant de se faire opérer l’été. Chaque cas est différent». En tout cas, Djibril Sidibé ne sera pas opérationnel pour le déplacement à Guingamp.