Séance de Kung-fu pour Diego Benaglio, Jemerson et Ronaël Pierre-Gabriel. Photo AS Monaco/Stéphane Senaux

Comment l'AS Monaco part à la conquête du marché chinois

Profitant de jouer à Shenzhen pour le Trophée des champions contre le PSG, le club monégasque a lancé trois comptes sur les réseaux sociaux chinois. Un premier pas avant de rêver plus grand...

Demain, sur le rectangle vert de Shenzhen, l’AS Monaco tentera de stopper l’hégémonie du Paris-Saint-Germain sur le Trophée des champions*.

De prendre sa revanche, aussi, après s’être incliné 2 buts à 1 l’an passé sur le gazon d’Ibn-Batouta à Tanger. Mais le club de la Principauté n’est pas venu en Chine – pour la première fois de son histoire – juste pour garnir l’armoire à trophées.

En coulisses, on tente d’accroître le potentiel de la marque "ASM" au-delà des frontières du continent européen. De gagner en visibilité sur les réseaux sociaux, aussi.

Aujourd’hui, le club compte 8 millions d’abonnés sur la Toile. Combien demain?

Des millions d’utilisateurs à capter

D’autant que cette semaine, le...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter