"C'est une atmosphère très spéciale": Grégoire Margotton se confie avant le match AS Monaco - OM

La voix des Bleus reprend les rênes de Téléfoot, ce dimanche 2 septembre, en direct du stade Louis-II. L'occasion de revenir sur sa Coupe du monde et ses coups de cœur.

"J'ai fait plusieurs Monaco-Marseille et c'est des souvenirs très particuliers. Il y a toujours beaucoup de Marseillais qui viennent à Monaco et arrivent même la veille parfois. Les Monégasques ont un peu cette impression de ne plus être chez eux et c'est une atmosphère très spéciale."

Après un été à commenter les exploits des Bleus en Russie, Grégoire Margotton reprend le micro, ce dimanche matin au stade Louis-II, pour la rentrée de Téléfoot (TF1).

En plateau, Didier Deschamps qui, pour sa première télé depuis la victoire de l'équipe de France, sera amené à commenter la liste des Bleus pour affronter l'Allemagne (6 septembre) mais surtout à revenir sur le Mondial.

Une compétition qui a gommé le goût d'inachevé de l'Euro 2016 pour Grégoire Margotton. "On est arrivé sur TF1 pour l'Euro avec Bixente (Lizarazu) et c'était un match de l'équipe de France sur TF1, un autre sur M6. C'était un peu frustrant. On s'était arrêté en demi-finale. On avait qualifié les Bleus contre l'Allemagne à Marseille et la finale était sur M6. Deux ans après, c'était particulièrement agréable d'être les seuls sur cette affaire, avec beIN bien sûr."

"La voix coupée pendant 15 secondes"

Une Coupe du monde vécue en totale immersion, à l'image de la bande à Deschamps. "Un peu comme les joueurs, je me suis rendu compte très tard de ce qui se passait en France, à partir des quarts de finale. Parce que je n'avais pas beaucoup de relations avec la France, on était en vase clos avec Bixente pendant...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter