Yves Bouvier : J'ai fait faire des affaires à Rybolovlev

Dans une interview qui sort aujourd'hui dans Paris Match, le marchand d'art suisse, accusé d'escroquerie par l'ex-oligarque russe, explique les coulisses du monde de l'art

C'est reparti ! Après la vague d'articles ayant défrayé la chronique le mois dernier à propos des SMS de Tetiana Bersheda, c'est maintenant le tableau le plus cher du monde qui fixe tous les objectifs sur Dmitri Rybolovlev.

Le Salvator Mundi (sauveur du monde), vendu 450,3 millions de dollars, a permis au président de l'ASM Football Club d'encaisser un peu plus de 300 millions d'euros en exactement 19 minutes, dans la vente aux enchères chez Christie's à New York. Un montant brut car, comme le souligne Paris Match qui sort aujourd'hui et consacre pas moins de dix pages...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter