Ce télévendeur niçois de 23 ans a frappé au visage le directeur des ressources humaines de la société monégasque qui l’employait. Photo Cyril Dodergny

Un Niçois cogne son DRH à Monaco: 15 jours de prison ferme

Troubles du comportement? Agressivité passagère ? Suprématie de macho ? Impossible de définir précisément les raisons de l’explosion de colère d’un télévendeur qui a comparu devant le tribunal correctionnel pour des violences au sein d’une société de vente par téléphone de la Principauté.

Ce Niçois de 23 ans était absent à l’audience. Déjà licencié pour faute grave, l’irascibilité de l’individu aggravera ses ennuis puisqu’il vient d’écoper d’une peine de quinze jours de prison ferme.

DEUX COUPS DE POING AU VISAGE

Auparavant, le jeune homme avait déjà posé problème dans l’entreprise. Mais le 20 juin dernier, il dépasse les bornes en s’en prenant physiquement à une personne. Il arrache...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter