Les sièges étaient disponibles en nombre pour les parents désireux de rencontrer la section de gendarmerie spécialisée dans la sécurité des adolescents. J.A

Sécurité des ados : Les parents ne se sentent pas concernés

sospel

Informations et échanges avec la gendarmerie sur les dangers qui peuvent toucher les adolescents étaient au programme du collège Jean Médecin ce jeudi. L'intervention en classes l'après-midi puis auprès des parents à 18h était conduite par la Brigade de prévention de la délinquance juvénile (BPDJ) avec l'Adjudant Stéphane Di Scala et les maréchaux des logis-chefs Sandra Cavalière et Christophe...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter