L'image capturée hier, juste avant le début de la course, de la famille de la F1 observant une minute de silence. Twitter

#PrayForManchester

Le temps s'est suspendu une minute, hier, juste avant le départ de la course, pour un moment respectueux en souvenir des victimes de l'attentat qui a frappé Manchester le 22 mai

Une minute de silence. Avant le vacarme, l'effusion, la course, la fête. Une minute de recueillement. Juste avant 14 heures hier, le temps s'est suspendu sur le bitume monégasque pour se connecter émotionnellement à la ville anglaise de Manchester, frappée par un attentat le 22 mai dernier, à la sortie d'une salle de concert.

Sur la piste, les pilotes engagés dans...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter