Nettoyage nocturne pour le tunnel Molinari

Jusqu'au 26 janvier, la municipalité va décaper les trottoirs, murs et rambardes de cet ouvrage routier reliant le centre-ville de Menton à Garavan. Des restrictions de circulation sont mises en place…

Chaque jour, le tunnel Pascal-Molinari souffre terriblement de son manque d'aération. Victime des gaz d'échappement évacués de pots vrombissants, l'ouvrage routier long de 277 mètres voit ses murs devenir gras et poussiéreux. Les carreaux des trottoirs, recouverts d'une fine pellicule noire, n'ont plus rien de leur cachet d'antan. « Il n'y a pas de brassage d'air, hormis à l'entrée et à la sortie, pas de pluie...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter