Samedi soir, un homme s'est soustrait à un contrôle de police, en fuyant vers Nice. Il a été interpellé et placé en garde à vue. Jean-François Ottonello

La police tire à deux reprises pour stopper un fuyard

Deux tirs par armes à feu.

Deux tirs par armes à feu. Droits dans les roues d'un véhicule.

Samedi soir, aux alentours de 23 heures, les policiers de la Sûreté publique de Monaco ont dû user des grands moyens pour tenter de stopper un automobiliste en délit de fuite, un Français de 46 ans, « au comportement menaçant et dangereux ». Mais ni le barrage dressé sur l'un des ronds-points de la dorsale, ni les balles n'auront suffi à freiner la course de sa Mercedes. Dans la délicate opération d'interpellation, un fonctionnaire de la police a été...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter