La scientifique a quitté la scène du crime du Pulcinella au cœur de la nuit vendredi. Michael Alesi

L'homme poignardé à Monaco résidait à Menton

Le cuisinier italien retrouvé mort, vendredi dans un restaurant du quartier du Portier, vivait près de la gare. Détenu à Imperia, le présumé coupable a livré des aveux confus en Italie

Il s'appelle Ricard Nika, serait de nationalité albanaise (1) et vivrait de longue date à Bordighera. Présentant « une plaie au bras », le suspect présumé du meurtre de A. F., chef italien du restaurant Pulcinella au Portier, a été interpellé par une patrouille de police mobile, vendredi soir à Bordighera. Avant de livrer, selon les médias transalpins, des aveux confus aux autorités italiennes : « J'ai fait une chose grave dans un restaurant à Monaco ».

Déboussolé, l'individu aurait été repéré vers 18 h 30 dans la rue...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter