Il roulait à Monaco avec 3g d'alcool dans le sang

Un Beausoleillois a été condamné à 8 jours de prison avec sursis pour avoir conduit dangereusement sa voiture avec près de 3g d'alcool dans le sang. Les trois jours passés en détention provisoire avant l'audience lui auront servi de leçon.

Pour conduire avec quasiment 3 g d'alcool par litre de sang, il faut un certain entraînement à la boisson. Lundi dernier, vers 23 heures, l'automobiliste, un quinquagénaire visiblement pressé, n'a pas manqué de se faire remarquer par les policiers. Les pneus ont certainement crissé au cours de la chevauchée du terre-plein central de la dorsale, au niveau du rond-point du Canton.

Quand les agents constatent le débordement de l'asphalte, ils interpellent ce mécanicien et supputent rapidement la conduite en état d'ivresse. Le contrôle de l'éthylomètre s'est révélé...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter