A l’issue du Bal de la Rose, la conductrice d’une Mini Cooper a percuté une barrière en sortant de ce parking. Photo Michael Alesi

Elle boit trop de champagne au Bal de la Rose et percute la barrière du parking en repartant avec sa Mini

D’emblée, le conseil de la prévenue, Me Clyde Billaud, a demandé la nullité de la procédure. Il estimait, à l’audience, que la qualification de conduite sous l’empire d’un état alcoolique ne pouvait être retenue contre sa cliente.

L’avocat contestait le résultat de la prise de sang effectuée dans un laboratoire radié du registre du commerce.

Il obtiendra la nullité de l’acte de procédure relatif aux prélèvements sanguins.

L’évocation du dossier pouvait toutefois commencer. Nous sommes au soir du 63e Bal de la Rose, donné au profit de la Fondation Princesse Grace, avec son voyage au cœur de la grande Vienne.

Une sexagénaire, résidant en Principauté, apporte son concours à cette œuvre de...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter