C'est au cœur de l'immeuble Castor que s'est noué le drame familial. T.P.

Drame à Beausoleil : la thèse du double suicide privilégiée

Après la découverte de deux corps en décomposition, ce mardi avenue Paul-Doumer prolongée, les enquêteurs de Menton ont découvert un mot d'excuses et des médicaments

Des mots écrits sur un calepin. Des excuses, d'abord. « Maman et moi avons décidé de partir », ensuite. Ces quelques lignes retrouvées par les enquêteurs de la Brigade de sûreté urbaine de Menton font suite à la macabre découverte de deux corps, ce mardi avenue Paul-Doumer prolongée à Beausoleil (lire notre édition de ce mercredi).

Les victimes ? Une mère et son...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter