Le luxe jusqu'au bout, même la fourrière (provisoire) a vue sur mer. Jean-François Ottonello

Chauffards et supercars : tous les ans plus nombreux

Après le débordement de bolides de samedi soir, en marge de Top Marques, la Police dément avoir été dépassée, mais signale que le phénomène a une ampleur exponentielle

McLaren ? Présente. Ferrari ? Présente. Mercedes ? Présente. Volkswagen et Lamborghini ? Idem. Sur la digue de Fontvieille, barrée par un fourgon de police, gamins et seniors se baladent au milieu des bolides mis à l'arrêt. Ce sont les prises de guerre de la Sûreté publique en marge de Top Marques, le salon des supercars, et le résultat de l'application de nouvelles mesures législatives drastiques.

Les débordements ont été nombreux, et parfois spectaculaires (lire nos éditions d'hier). « La police est débordée », disait un youtubeur.

Des propos démentis par le directeur de la Sûreté publique, Richard Marangoni : « Je veux le dire avec force, la situation a toujours été maîtrisée et sous contrôle. Malgré la forte concentration de spectateurs et de véhicules, il n'y a eu aucun accident. ça a été...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter