Illustration d'un contrôle d'alcoolémie. Archives N-M

10 jours de prison ferme pour un conducteur excessivement ivre à Monaco

Un Roquebrunois a été condamné à 10 jours de prison ferme, lundi par le tribunal correctionnel de Monaco, pour conduite en état d'ébriété avancé.

Très avancé, même : la police l'a arrêté jeudi dernier au niveau de l'échangeur de Saint-Roman avec 3g d'alcool dans le sang.

"Vous êtes à une gorgée du coma éthylique et vous prenez le volant!" s'insurge le président Florestan Bellinzona. "Nous avons absorbé cinq bouteilles de vin rouge à trois. J’aurais dû laisser ma voiture au parking et appeler mon épouse pour qu’elle prenne le volant", se défend le prévenu, chef d'entreprise à Monaco.

"Monsieur est dans le top 3 des conducteurs ivres", renchérit la procureure Alexia Brianti, qui ajoute: "Un véhicule aussi puissant entre ses mains est identique à une arme."

L'automobiliste, qui conduisait un Porsche Cayenne, a été condamné à 10 jours de prison ferme.