Une foule compacte s’amassait sur le comptoir, billets en mains pour s’arracher les flacons d’élixir humain à 80 euros pièce Photo Jean-François Ottonello

Une crème à base de placenta humain vendue en toute illégalité au congrès anti-âge de Monaco

Dans les allées du salon anti-âge AWMC 2018, qui se tient à Monaco jusqu'à samedi soir, on trouve toutes sortes de produits pour rester jeune. Des substances pas toujours très autorisées… aux dépens des organisateurs et des autorités. A l'image de crèmes à l'extrait de placenta humain vendues par une société japonaise.

"Ce sont des extraits de pur placenta humain, uniquement de donneuses japonaises", explique un représentant de la Japan Bio Products Company (on vous aurait bien donné son nom, mais ce monsieur étourdi a préféré donner la carte de visite de sa collaboratrice).

Sur ce stand, où les billets de banque apparaissent plus vite que les pâquerettes au printemps, on trouve de drôles de produits, mais aussi de belles brochures dans lesquelles on apprend que Cléopâtre et Marie-Antoinette aussi avaient recours à cet organe temporaire produit durant la grossesse, pour entretenir leur légendaire beauté… C’est dire si c’est un sacré bon produit!

Cellules humaines à tartiner ou injecter

Disponible en injectable et en crèmes,...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter