Un parfum d'éthique

Adrien Gautier, jeune entrepreneur niçois, lance la collection « Le parfum citoyen » composé de dix jus de Grasse. Du packaging décalé au conditionnement, tout (ou presque) est fait localement

Il emploie un vocabulaire de politicien. Comme ça, pour chatouiller un peu. Parle de vidéo de campagne. Dégaine une collection bleu blanc rouge. Paritaire, qui plus est. Invite « Aux parfums citoyens ! » Mais se défend de faire de la politique. Non. Ce qui le meut, c'est la défense de l'artisanat local, l'éthique. « La volonté de soutenir la filière liée au parfum », précise Adrien Gautier, 29 ans.

Dans une autre vie, le jeune Niçois, formé en école de commerce, travaillait dans le secteur du recrutement à Monaco. « Petite vie, petits objectifs », résume-t-il. Depuis, Adrien a troqué son...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter