Même si la plus grande partie des videos sont faites dans la rue, le salon a décidé de permettre aux jeunes influenceurs un accès a tarif réduit. Photo Michael Alesi

Top Marques fait les yeux doux aux youtubeurs

Pour la première fois cette année, les utilisateurs de réseaux sociaux reconnus peuvent bénéficier d’un pass à prix réduit. Une manière pour le salon de fêter ses quinze ans

Ce jeudi matin, place du Casino. Une foule compacte est massée autour d’une jolie voiture. Jusque-là, rien d’anormal. À bien y regarder pourtant, on sent bien qu’il se passe un truc inhabituel… Ils ont tous une caméra en main, et certains tchatchent tranquillement avec leur caméra, tout en tournant autour du bolide.

Soudain un gamin sort de la foule: "C’est toi? C’est vraiment toi? Je peux avoir un selfie?" Le minot vient de croiser son youtubeur préféré : un jeune homme d’une vingtaine d’années qui poste sur Internet des vidéos où il cherche à communiquer sa passion. En l’occurrence, son amour des grosses cylindrées.

Cadeau du salon

Et s’ils sont si nombreux cette année, c’est que le salon a fait un geste: "Il y a dix ans, il n’y avait presque personne qui filmait dans la rue. Ces dernières années, c’est allé crescendo. Et la plupart du temps, ils restent dehors, essentiellement à cause du prix. Alors pour notre quinzième anniversaire, nous avons voulu faire un geste" explique Médéric Del Monaco, actionnaire et membre de l’organisation.

Pour vingt euros par jour, les youtubeurs, instagrammeurs et autres twittos, peuvent accéder au prestigieux événement. Bien entendu, le salon a tout à y gagner: de par le nombre de personnes qui sont abonnées à leurs chaînes, qui les suivent (leurs followers), ces jeunes gens sont des influenceurs. Ils donnent de la visibilité à des produits ou des événements.

Alors, ceux qui ont accumulé entre 1000 et 10000 followers peuvent bénéficier de ce tarif spécifique. (Au-delà de 10000 followers, ils bénéficient d’un pass média, au même titre que les journalistes).

Du monde entier

L’opération semble avoir fonctionné. Dans le virage du Portier, Robert, un jeune autrichien de 25 ans attend les bolides pour les 7200 abonnés de sa chaîne HubraumTV: "Je travaille dans l’immobilier, mais les supercars c’est vraiment ma passion. Je voyage dans toute l’Europe pour aller découvrir ces voitures incroyables."

Thomas, lui joue dans la catégorie au dessus: 254000 abonnés sur Youtube (Worldsupercars), et 100000 sur Facebook. Top Marques et lui, c’est une vieille histoire: "Ca fait longtemps que je viens. Nous avons un partenariat avec Top marques: je ne suis pas totalement invité, mais ils me donnent accès à tout l’intérieur du salon." Ce Parisien se déplace beaucoup, mais rarement pour les salons: "Top Marques c’est un peu différent, ça bouge vraiment bien."

Quand on fait ce que l’on aime, la vie est confortable.

Autour de l’Apollo IE, la supercar super rapide et super chère, on parle un peut toutes les langues. Un jeune portugais explique avoir fait le déplacement exprès: "Je viens pour filmer des supercars qui font rêver tout le monde. Monaco est vraiment le meilleur endroit pour cela." Lui n’a pas d’autre job que l’animation de ses chaînes youtube (pour lesquelles il revendique 6000 et 40000 abonnés).

Cela lui assure-t-il une vie confortable? "Je pars du principe que quand on fait ce que l’on aime, la vie est confortable." On n’en saura pas plus, la Apollo IE vient de démarrer, il s’enfuit en courant pour la suivre. La passion n’attend pas!