Chaque année à Monaco, plus d'une soixantaine de cas de violences sur les femmes sont signalés aux autorités. Franck Fernandes

Le pays se bat contre les violences faites aux femmes

L'actualité récente montre bien que les femmes sont toujours la cible privilégiée d'agressions et harcèlements en tous genres. Une conférence publique aura lieu jeudi pour tenter de libérer la parole

Les violences faites aux femmes ne sont pas comme le nuage de Tchernobyl : elles ne connaissent pas de frontières.

Monaco n'est donc pas épargné par ce fléau. Les réseaux sociaux en témoignent, et les chiffres de la Sûreté publique aussi : 5 à 7 plaintes par an pour agression sexuelle, 25 pour violence conjugale, 18 pour violence...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter