La journée internationale des migrants, l'occasion de dissiper les préjugés

C'est la journée internationale des migrants. Une date proclamée par les Nations unies en 2000 qui prend tout son sens à la frontière franco-italienne -légitimant une série de conférences à Menton et Nice.

Depuis 2015, la journée internationale des migrants a pris tout son sens à la frontière franco-italienne.

Depuis que la crise migratoire est devenue un fait concret sur le territoire, et non plus un lointain questionnement géopolitique.

Conscients qu'une véritable réflexion doit être entamée pour sortir de l'impasse, divers acteurs politiques et associatifs locaux ont ainsi décidé de programmer une série de rencontres et de conférences à cette occasion.

L'ex maire de Lampedusa attendue

Principalement à Nice (voir ci-dessous) et à Menton. Où la fédération départementale du Parti socialiste organise une conférence, dès 18h, à la salle Saint-Exupéry. En présence de Sylvie Guillaume, député européenne, de Marie-Laure Fages, secrétaire nationale à l'humanitaire et aux droits de l'Homme. Et -en principe- de l'avocate de l'association "Roya citoyenne" Mireille Damiano.

Sauf désagrément de dernière minute, la maire de Lampedusa entre 2012 et 2017, Giusi Nicolini, devrait également être présente. Elle, qui a reçu cette année le prix Félix Houphouët-Boigny de l'Unesco pour la recherche de la...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter