Les migrants Rohingyas s’entassent dans des conditions de vie inhumaines à la frontière entre leur pays d’origine, la Birmanie, et le Banglaseh. Comme ici dans le camp de réfugiés Balukhali. Photo AFP

Depuis Monaco, les membres de l'association Amitié sans frontières appelle aux dons pour les Rohingyas

Choqués par le "génocide" dont est victime cette communauté musulmane de Birmanie, les membres monégasques de l’ONG lancent une souscription pour porter secours à ce peuple.

"Génocide". Le mot est posé. Lourd de sens. Alertés par le Haut-Commissariat aux Nations Unies sur l’extrême urgence de la situation des réfugiés Rohingyas au Bangladesh, les membres de l’ONG Amitié Sans Frontières Internationale lancent un appel aux dons face au "génocide" dont est victime cette minorité musulmane originaire de Birmanie.

Meurtrie par le sort de cette communauté rejetée de ses terres par les bouddhistes [1,3 million de personnes, soit 5 % du pays, ndlr], la présidente d’Amitié Sans Frontières Internationale, Régine Vardon West, invite à "porter secours aux 582000 victimes de violences et persécutions qui supplient le Bangladesh, pays voisin, de leur porter asile."

"Des bébés, mamans et personnes âgées essentiellement, les hommes ayant été massacrés en priorité", rappelle la dame de cœur, tout en insistant sur le fait que "10.000 malheureux continuent chaque jour, à s’ajouter aux 582000 déjà recensés [plus de 600.000 d’après les derniers chiffres, ndlr]".

1,5 millions de dollars

Cet appel aux dons et à la générosité des Monégasques, notamment, vient s’ajouter à d’autres initiatives du genre.

La dernière en date, très médiatisée, a été lancée le 28 novembre dernier par la "Love Army".

Le concept lancé par Jérôme Jarre, une figure des réseaux sociaux, et relayé par quelques personnalités, dont l’acteur Omar Sy, avait permis, hier soir, de récolter près de 1,5 million de dollars.

Si les choses bougent et que les dons affluent, difficile d’entrevoir un apaisement. Pour preuve, le pape François lui-même, qui ne cesse d’appeler à la paix et de critiquer le sort réservé aux Rohingyas mais qui, en visite en Birmanie cette semaine, s’est plié aux conseils de ses cardinaux et n’a utilisé le terme de "Rohingyas" dans aucune de ses prises de paroles. Pas plus que son hôte, Aung San Suu Kyi, chef du pouvoir civil en Birmanie et Prix Nobel de la Paix en 1991 (décerné en 2012)...

Essentiellement établis dans l’État de Rakhine, à l’ouest de la Birmanie, les Rohingyas font l’objet d’exactions depuis l’installation de régimes militaires en 1962. Leurs ennemis bouddhistes prétendent craindre une montée de l’islam et une perte de l’identité birmane.

Pour faire un don à Amitié Sans Frontières, vous pouvez adresse un chèque à l’ordre de "Amitié Sans Frontières" et l’envoyer à son siège social situé à l’Hôtel Hermitage. Il est également possible de procéder par virement bancaire en utilisant les coordonnées suivantes:
BNP Paribas - Monaco Fontvieille
Code banque: 30004 9172
N° de compte: 000163-84
Code IBAN: FR 76-3000-4091-7200-0000-1638-447
Code BIC: BNP AFR PP AMC Amitié Sans Frontières
Code Swift: BNP-AFR-PP