Coût, Herrou, rôle des élus... Clash idéologique dans la Roya sur l'accueil des migrants

La nouvelle association organisait vendredi sa première réunion publique à Breil-sur-Roya, afin de présenter ses objectifs. Contraires à ceux de « Roya citoyenne » sur la question des migrants

Les réactions à l'annonce de l'événement, sur Internet, laissaient à craindre un pugilat. Une bataille rangée entre deux camps apparemment irréconciliables. Les « pro » face aux « anti » migrants, comme médias et politiques aiment à les réduire. Mais la première réunion publique de la récente association « Défendre la Roya », en partie représentée par des figures locales du FN, s'est plutôt déroulée dans le calme, vendredi soir. Malgré la présence de membres de l'association rivale - Roya citoyenne - aux premiers rangs de la Ca de Breil.

Le responsable de Défendre la Roya, l'ancien policier aux frontières Eric Payet-Maugeron, pose d'emblée les règles : « Essayons d'avoir un débat. Mettons les idées politiques de côté. » Invitation difficile en ces temps de scission dans le village. Alors, dialogue de sourds ou réelle discussion sur la question migratoire ? La séance aura dans tous les cas permis de dévoiler au grand jour les principaux points d'opposition.

Économie VS humanisme

Du côté de...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter