Les Français de Monaco sont les plus mauvais élèves en matière de participation, avec moins de 50 % de votants en 2012. AFP

18 744 électeurs appelés aux urnes demain

Comme chaque fin d'année avant une Présidentielle, les mairies ont enregistré une hausse des inscriptions. Mais pas d'afflux massifs à Monaco, Beausoleil, La Turbie et Cap-d'Ail

Si, à Paris ou dans d'autres grandes villes de France, les électeurs se sont rués sur les formulaires d'inscription, à Cap-d'Ail, Beausoleil ou la Turbie, les citoyens sont restés plus modérés.

Ainsi, les listes cap-d'ailloises (3 251 inscrits) et turbiasques (2 525 inscrits) ont gonflé d'une centaine de votants potentiels par rapport à 2012.

À Beausoleil aussi, on a...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter