Autour de Jean-Louis Grinda hier matin, les nouveaux arrivants Anabella Crovetto et Jean Billon, aux côtés d'Etienne Ruzic, Jean-Charles Allavena et Eric Elena. CV

Union Monégasque plaide pour le droit à la tranquillité

Ils ont pris l'habitude d'égrener petit à petit leurs propositions pour le pays.

Ils ont pris l'habitude d'égrener petit à petit leurs propositions pour le pays. Hier matin, les membres de la liste Union Monégasque avaient choisi de parler environnement et qualité de vie. Un sujet « de préoccupation et de mécontentement en Principauté », souligne leur leader, Jean-Louis Grinda. « Le cadre de vie s'est détérioré du fait des nuisances de la circulation et des chantiers. »

Sa volonté ? « Il faut exiger un droit à la tranquillité par quartier, les gens n'en peuvent...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter