Transition écologique : Monaco lance l'offensive

Face à l'urgence climatique, mettre l'économie au service de la planète. Tel est le défi du tout premier Transition Monaco Forum, depuis hier et jusqu'à ce soir. Objectif : susciter un élan

Il n'y a pas de planète B. » D'emblée, la journaliste Cyrielle Hariel cite la mise en garde glaçante du secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon. Le ton est donné pour ce premier Transition Monaco Forum. Inauguré hier, ce grand rendez-vous des acteurs de la transition écologique s'achève ce soir. Malgré l'absence de dernière minute pour raisons de santé d'Arnold Schwarzenegger, fondateur d'une organisation pour une économie verte (R20), l'événement veut défendre la planète avec force.

C'est un fait, il y a urgence. « En 2016, les concentrations de dioxyde de carbone n'ont jamais été aussi élevées en... 800 000 ans », insiste Cyrielle Hariel.

Mais que changer ? Et comment ? C'est l'enjeu des discussions au Grimaldi Forum entre des centaines...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter