Le prince Albert II a tenu à découvrir cette installation exemplaire. Jean-François Ottonello

Quand les privés adoptent les panneaux solaires

Dans le cadre du cadastre solaire mis en place par la Mission pour la Transition énergétique, un premier immeuble d'habitation a ouvert la voie à une production d'électricité plus vertueuse

Pas un traité international sur la transition énergétique ne porte la paraphe de la Principauté. C'est un secret pour personne, plus qu'une simple partie signataire, Monaco s'efforce depuis quelques années d'être exemplaire en la matière. Un engagement petit à petit converti par des actes et des changements de mentalités dans l'administration publique. Reste à convertir les administrés, les privés, pour répondre à l'exigeant cahier des charges retranscrit dans le fameux « Livre blanc de la transition énergétique ». Car il faudra bien plus que la fin des sacs ou bouteilles en plastique pour atteindre l'objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 50 % à horizon 2030 en Principauté.

Un nouveau pas vers cet élan...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter