La fontaine d'eau de la place du Palais coule quasiment en continu l'été. Photo Jean-François Ottonello

Monaco mise sur son patrimoine d'eau... plate

Alors que fleurissent les fontaines d'eau plate ou gazeuse, tempérée ou fraîche, dans le pays voisin, la Principauté réfléchit surtout à mieux signaliser ses points d'eau existants et leur qualité

Depuis le 1er juillet dernier, l'administration monégasque montre l'exemple. Plus de bouteilles d'eau sur les tables de réunion, ni de gobelets plastiques près des fontaines à eau du Ministère d'Etat par exemple, mais des gourdes pour certains, gobelets en carton pour d'autres, et une évolution « petit à petit » des mentalités.

L'enjeu : diminuer l'empreinte carbone d'une Principauté entrée de plain-pied dans la transition énergétique et qui se revendique comme exemplaire en la matière.

Après les sacs plastiques, remplacés par des cabas recyclables, bouteilles et gobelets d'eau devraient ainsi être bannis de l'espace public prochainement. À cela, un constat : le plastique représente "seulement" 11,6 % des déchets, mais 83 % des...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter