Les navires de croisière polluent-ils trop à quai ?

En séance publique, les élus ont demandé au gouvernement de trouver des solutions pour éviter aux paquebots de brûler des quantités de fuel polluant quand ils sont à quai

Au cours de l'étude du budget rectifié de l'État mardi soir, à la ligne sur la SEPM, Daniel Boéri a pris la parole pour s'émouvoir de la situation environnementale imposée par les bateaux de croisière dans l'air monégasque. « Un navire de 360 mètres pollue comme un million de véhicules par jour. Ceux que nous recevons en Principauté, d'environ 250 mètres, sont l'équivalent de la pollution de 600 000 voitures ».

Idée reprise par Claude Boisson, qui questionne : « Ces bateaux polluent avec des pétroles lourds, ne pourrait-on pas électrifier la digue en conséquence pour éviter qu'il utilise à quai du fuel ? »

Sur la...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter