Monaco : le Livre blanc

Désormais couchées sur papier, les préconisations des acteurs monégasques pour la transition énergétique ont été appuyées par un discours historique du prince en terme d'engagements

Le jeudi 23 mars 2017 fera date dans l'Histoire de la Principauté. Après les ratifications successives de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques en 1994, du Protocole de Kyoto en 2006 et plus récemment de l'Accord de Paris en 2016, Monaco prend son avenir environnemental à pleines mains.

Lors de la présentation du Livre blanc de la transition énergétique en Principauté (lire page suivante), jeudi soir au Yacht-club, le prince Albert II a en effet engagé le pays, avec détermination, dans une révolution verte « irréversible ». « Toutes les décisions que nous prenons aujourd'hui trouvent leur efficacité dans leur immédiateté et leurs effets bénéfiques dans l'avenir. »

Fruit de mois d'échanges...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter