La boutique Corner Store, sur le Rocher, a adhéré au label. « C'est une discipline naturelle pour nous», avoue la responsable du magasin, Gaëlle Corlay. Cyril DODERGNY

Le gouvernement veut inciter les commerçants monégasques à trier leurs déchets

Après la démarche «Commerce engagé» initiée en 2014, le gouvernement lance un label évolutif. Les adhérents sont invités à modifier leurs habitudes en privilégiant des comportements responsables

À l'heure où la France vient d'interdire la vente des cotons-tiges, Monaco poursuit son combat pour inciter ses habitants à un mode de consommation plus responsable. Les commerçants sont aux premières loges des ambitions du gouvernement pour respecter son plan climat, dont l'un des objectifs est la réduction des déchets. Le label «Commerce engagé» matérialise cette volonté. Il a été choisi par la Principauté pour sa «faisabilité».

«Les adhérents doivent remplir un cahier des charges qui est adapté à la configuration du territoire», précise Valérie Davenet, Directeur de l'Environnement. « Il vise à mettre en avant des "magasins pilotes", ceux ayant déjà...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter