L'Hélios est dans une

Près de la moitié des appartements sont trop humides et les désordres s'enchaînent dans l'immeuble construit selon la norme Haute Qualité environnementale. Vers un Apolline bis ?

Au pied du Rocher, les 68 appartements de L'Hélios ont été livrés en 2013, deux ans après les 237 logements voisins des Jardins d'Apolline, eux aussi construits selon la norme Haute Qualité Environnementale. On connaît le désastre d'Apolline : quatre blocs d'immeuble domaniaux évacués de tous ses locataires et désossés pour une rénovation complète. Est-ce que L'Hélios doit se préparer au même sort ?

Déjà 29 logements trop humides

Aujourd'hui, face aux désordres de son immeuble, Stéphane Lobono, le président de l'association des résidents de L'Hélios, explique : « 29 appartements de L'Hélios sont considérés trop humides ; dont tous ceux du deuxième étage. Il ne s'agit pas de faire de petites réparations au coup par coup, comme cela a été pratiqué jusqu'à présent. Comme aux Jardins d'Apolline, la fibre de bois installée dans les cloisons absorbe l'eau qui fuit des sanitaires non étanches et provoque des champignons et moisissures. Une seule solution donc...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter