Le déversement d’eaux usées est parti de la station d’épuration, située au niveau du Bastion. Michael Alesi

Interdiction de baignade : l'incident n'est pas clos

Après l'épisode de risque de pollution survenu la semaine dernière, l'association des usagers du port demande qu'une réunion soit tenue en mairie pour évoquer « les dysfonctionnements »

La flamme verte a beau avoir retrouvé sa place sur les plages de Menton, le président de l'association des usagers du port de Garavan (AUPPMG) n'a pas l'intention de mettre son drapeau dans sa poche.

"Nous ne pouvons nous satisfaire des réponses données par Veolia", introduit ainsi Georges Grassi dans une lettre ouverte au maire. Après qu'un épisode inédit de déversement d'eaux usées est survenu la semaine dernière, impliquant une interdiction de baignade durant presque trois jours sur toutes les plages de Menton.

La société d'assainissement avait alors justifié l'incident par un "amas de filasse et des morceaux de bois qui obstruaient le déversoir...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter