Bien qu'un peu repoussantes, ces vélelles sont totalement inoffensives. Photo DR

Fausse alerte sur le littoral monégasque: les riverains médusés

L'annuelle dérive des barquettes de la Saint-Jean a donné quelques sueurs froides à certains Monégasques, soucieux d'un risque de pollution

Une surprise, qui a tourné à l'affolement pour certains. Dans la matinée de mardi, on pouvait voir les plages monégasques bordées par une masse bleutée à l'apparence repoussante.

L'origine : les barquettes de la Saint-Jean, ces cnidaires (groupe des...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter