Des eaux de baignade sous haute surveillance

Fort élément d'attraction en Principauté, la mer est scrutée de près chaque semaine pour s'assurer que les baigneurs bénéficient de conditions optimales

Entre le 1er mai et le 30 septembre, tous les lundis matin, ou presque, c'est le même rituel. Nicolas Bonnet, technicien de laboratoire de la direction de l'Environnement, embarque sur un bateau des Affaires maritimes, et il part collecter des échantillons d'eau de mer.

L'or bleu, qui contribue à faire venir tant de touristes à Monaco, fait l'objet d'une surveillance assidue. « Avec une sonde multiparamètres, nous mesurons le pH, l'oxygénation et la salinité de l'eau », explique Nicolas Bonnet.

Mais ce ne sont pas les seuls paramètres étudiés. Il y a aussi la transparence, la coloration, la...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter