Derniers coups de bombe pour sauver la planète

Au deuxième jour de l'Urban Painting Around The World, hier, les artistes ont avancé dans leur création et ont même reçu la visite du prince Albert II sur le port Hercule

Sur la partie Nord du port Hercule, les œuvres avancent et les messages commencent à prendre forme. On dénonce pour certains la pollution marine, pour d'autres la pollution de l'air ou encore, comme Mr OneTeas, la consommation à outrance.

Chapeau sur la tête, bombe en main, l'artiste n'arrête pas. Sur sa toile, une énorme bouche apparaît, d'où sort une langue tachetée de noir et bordée de dents pointues. Ambassadeur du recyclage, OneTeas plaide pour la protection de la planète, un sujet qui lui tient tout particulièrement à cœur. « Il y a des gens qui ne se sentent pas concernés, ou font semblant de ne pas l'être,...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter