Les lycéens monégasques se mettent dans le bain des épreuves avec le bac philo et sans stress

Les premières épreuves écrites du baccalauréat se déroulaient, hier matin, au lycée Albert 1er. à en juger par leur expression, cette matière n'a pas l'air d'avoir traumatisé les candidats

À 11 heures, hier matin, les visages étaient plutôt souriants à la sortie du lycée Albert 1er.

L'établissement du Rocher accueille les candidats aux épreuves de fin du lycée pour les filières générales (scientifique, littéraire, et économique et sociale).

Posés sur les rambardes, les jeunes attendent les copains qui sont encore en train de noircir le papier et de faire chauffer leurs neurones.

Il faut dire que les sujets de cette année sont gratinés. « La raison peut-elle rendre raison de tout ? » était demandé aux candidats des séries ES. Autant dire que les cheveux, à défaut d'être coupés en quatre, se sont dressés...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter