HydroContest : plus loin, plus vite, sans polluer

Des étudiants de 14 pays du monde sont réunis pour la première fois à Saint-Tropez, où ils présentent jusqu'à dimanche des bateaux innovants, à consommation énergétique réduite

Des foils, des foils, et encore des foils, et des bateaux bourrés de technologie. Pour toutes ces matières grises, issues de grandes ou petites universités du monde, engagées dans le concours HydroContest, le même objectif : aller plus loin, plus vite, en polluant moins. Les embarcations de demain, du moins leurs prémisses, sont à découvrir à Saint-Tropez jusqu'à dimanche.

« On nous traitait de fous »

Sous les grandes tentes blanches installées près de...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter