Les lycéens révisent à la médiathèque Louis-Notari pour être prêts ce jeudi matin, premier jour des épreuves du baccalauréat 2017. Photo Cyril Dodergny

A Monaco, ils bûchent leur bac en silence à la médiathèque

À quelques jours de l'échéance, les candidats au baccalauréat cherchent le meilleur cadre pour réviser. Beaucoup ont choisi la médiathèque Louis-Notari

Ambiance calme à la médiathèque Louis-Notari, hier, anormalement pleine à craquer. Pas un bruit. On n'ose à peine rompre le silence studieux pour poser des questions, de peur de troubler les élèves concentrés devant leurs cours. Les premières et les terminales sont en pleines révisions, à quelques jours du coup d'envoi du baccalauréat.

Malgré le monde, les pièces de la médiathèque sont plutôt silencieuses. Avec ou sans musique, des bouteilles d'eau sur les tables, parfois quelques paquets de biscuits, toutes les méthodes...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter