La Smeg a expliqué l'aspect gagnant-gagnant de son investissement dans le numérique aux partenaires du Hub business Nice-Matin. François Vignola

La Smeg investit dans une startup de Sophia et on sait pourquoi

C’est officiel : la Smeg, Société monégasque de l’électricité et du gaz, prend une participation dans la startup française GridPocket. Elle a expliqué pourquoi publiquement au Hub business Nice-Matin ce mardi. Une alliance qui consolidera l’avenir de toutes les parties

Au départ de l’aventure, leurs relations étaient celles du client et du fournisseur.

La Smeg, Société monégasque de l’électricité et du gaz, avait besoin de créer un service qui permette à ses clients particuliers de mieux comprendre leurs dépenses énergétiques.

GridPocket, startup sophipolitaine lancée en 2009 par cinq associés, des chercheurs et ingénieurs, est spécialisée dans le développement d’outils numériques dédiés à l’énergie.

Jusque-là, c’est l’histoire, presque classique, d’un besoin qui trouve sa compétence. À une nuance près: la rencontre se fait à quelques kilomètres seulement, grande force de l’écosystème azuréen.

Un déploiement à grande échelle

De cette collaboration est née myNexio, application où l’on retrouve une simulation de nos dépenses mensuelles pour le chauffage et l’eau chaude, des bonnes pratiques...

Pour lire ce contenu :

je suis déjà abonné, me connecter